Le matériel de maquettiste en architecture !

Matériel de maquettiste en architecture

L’essentiel du matériel de maquettiste en architecture !

Temps de lecture estimé : 4 à 7 minutes.

 

Bonjour ! Je viens juste d’écrire un article pour vous montrer les étapes de la construction d’une maquette d’architecture. Et je me suis dit qu’il serait très utile d’avoir sur mon blog une liste des bases du matériel de maquettiste en architecture. Je me mets donc derechef à écrire et publier cet article que je ferai sûrement évoluer au fil de mon expérience.

Je m’appelle Raphaël. Bienvenue sur mon blog L’appartement optimal ! Un blog sur l’architecture d’intérieur où je vais vous aider à optimiser votre appartement en le dessinant et en réalisant sa maquette vous-mêmes.

 

Quel est le matériel de maquettiste en architecture ?

Voici ma liste de matériel simple et pas cher pour réaliser une maquette d’architecture (voir photo). Je présente les basiques des matériaux et du matériel de maquettisme à avoir. Il est possible d’avoir moins, vous trouverez d’ailleurs à la fin de cet article la liste des 6 ustensiles et matériaux incontournables.

Matériel de maquettiste en architecture
Matériel de maquettiste en architecture !

1- Matériel de traçage du maquettiste en architecture !

  • Un crayon de papier HB (dureté moyenne), avec son taille crayon et sa gomme. Toujours garder la mine du crayon bien taillée pour une meilleure précision. Une mine mal taillée peut induire des erreurs jusqu’à 1 mm.
Crayon de papier mine HB, taille crayon et gomme
Crayon de papier mine HB, taille crayon et gomme !
  • Des stylos à encre noire avec des mines de différentes tailles (0,5 mm / 0,7 mm / 1 mm).
Des stylos encre noire, pointes 0,3 mm / 0,5 mm / 0,7 mm / 1 mm
  • Une règle graduée transparente en plastique permettant de voir l’ensemble du dessin en traçant et avec un bord anti-tache. Ce bord relevé par rapport à la feuille est en général du côté opposé aux graduations. Il évite que l’encre glisse et bave sous la règle.
Règle transparente pour tracer
Règle transparente pour tracer !
  • Du papier quadrillé à petits carreaux de 5 mm de côté pour dessiner les façades, coupes verticales et plans manquants avant de les tracer sur le carton dont sera fait la maquette.
Papier quadrillé à carreaux de 5 mm de côté
Papier quadrillé à carreaux de 5 mm de côté !

 

2- Matériel de découpe du maquettiste en architecture !

  • Un cutter avec des lames de rechange. Attention à ne pas vous couper. Je vous recommande de casser l’embout de la lame régulièrement pour en avoir une bien aiguisée et ainsi faire des découpes sans bavures. En effet une lame émoussée rend la découpe difficile et les finitions peu soignées à cause des bavures. Il existe des cutters à lames larges et des cutters plus fins. Je vous recommande ces derniers car ils sont plus maniables pour le maquettisme.
Cutter petite lame
Cutter petite lame !
  • Un cutter de précision ressemblant à un scalpel de chirurgien, pour le travail plus fin. Il coupe beaucoup mieux qu’un cutter classique. Par exemple pour découper de petits éléments. Là aussi faites attention à ne ne pas vous couper.
Cutter de précision
Cutter de précision !
  • Une règle métallique pour la découpe au cutter. Si vous utilisez une règle en plastique vous vous rendrez compte que vous la rognez petit à petit et que les bords ne sont plus rectilignes. Le métal évite ce problème. Il existe des règles en aluminium qui s’usent au passage de la lame de cutter au bout de plusieurs années d’utilisation. On peut d’ailleurs  voir sur la photo ci-dessous que le bord du bas de ma règle est usé. Quant aux règles en acier, elles sont inusables.
Règle métallique en aluminium pour la découpe au cutter
Règle métallique en aluminium pour la découpe au cutter !
  • Un tapis de découpe autocicatrisant en plastique spécialement conçu pour découper avec des lames métalliques. De couleur verte, bleue, noire ou grise et avec des quadrillages (carreaux de 1 cm de côté et parfois des carreaux millimétrés).
Tapis de découpe autocicatrisant en plastique
Tapis de découpe autocicatrisant en plastique !
  • Sinon une feuille de carton épais non ondulé de 2 ou 3 mm d’épaisseur peut très bien faire l’affaire. Elle s’usera cependant et  sera à remplacer assez souvent si usage régulier. Mais si vous n’avez que deux ou trois maquettes à réaliser la feuille de carton suffira amplement et sera bien meilleur marché.
Un carton dense gris comme une planche de découpe au cutter
Un carton dense gris comme une planche de découpe au cutter !
  • Une paire de ciseaux.
Une paire de ciseaux
Une paire de ciseaux !

 

3- Matériel d’assemblage du maquettiste en architecture !

  • Un tube de colle spécifique en fonction du type de matériau utilisé pour la maquette. En effet certains matériaux comme le carton plume contiennent du polystyrène que le solvant contenu dans la colle fait fondre. D’autres colles ne collent pas ou mettent trop longtemps à coller. Le choix de la colle fera prochainement l’objet d’un article spécial.
Exemples de colles, avec ou sans solvant
Exemples de colles, avec ou sans solvant !
  • Du ruban adhésif transparent brillant ou non brillant, cela dépend de la finition souhaitée et du matériau utilisé pour la maquette.
Ruban adhésif transparent mat ou brillant
Ruban adhésif transparent mat ou brillant !
  • Du ruban adhésif repositionnable (rouleau beige). Son aspect crêpé offre la possibilité de l’enlever et de le repositionner à condition de ne pas attendre plusieurs jours. Il permet un travail temporaire comme pour positionner ou tenir ensemble des pièces en attendant un collage définitif ou pour faire des essais.
Ruban adhésif repositionnable crêpé
Ruban adhésif repositionnable crêpé !
  • Des épingles de couturière pour assembler temporairement les pièces d’une maquette. Cela permet de réajuster et de la modifier par la suite ou en attendant que la colle prenne.
Epingles de couturières
Epingles de couturières !

 

4- Matériaux du maquettiste en architecture !

Des matériaux de différentes épaisseurs sont nécessaires pour représenter les murs épais ou non,les planchers, les plafonds et les cloisons des constructions. Ils sont aussi choisis en fonction de l’échelle de la maquette et doivent correspondre à l’épaisseur des parois pour faire une maquette juste. Il est possible d’assembler deux couches pour avoir la bonne épaisseur.

4-1- Carton ondulé !

Plaques de carton ondulé
Plaques de carton ondulé !

Du carton ondulé en bon état et de bonne qualité pour la tenue de la maquette. Il est constitué d’une feuille de carton ondulé collée entre deux feuilles de carton plat. Sa constitution lui confère sa légèreté, sa rigidité mais aussi sa fragilité lors de la découpe, ainsi que sur ses bords. Le carton ondulé étant un matériau récupéré, il n’est pas facile d’avoir sous la main les bonnes épaisseurs pour représenter les parois d’une construction. Mais il offre l’avantage d’être gratuit. Vous pouvez en récupérer auprès de commerçants ou lors de déménagements.

Le carton ondulé est fragile
Le carton ondulé est fragile !

Recommandations concernant le carton ondulé !

L’inconvénient est qu’il est sensible à l’humidité. Avec le temps qui passe et l’humidité de l’air votre maquette en carton ondulé va gondoler ou faire le dos rond comme un chat. Il faut avoir un cutter aux lames neuves pour faire de jolies découpes sans bavures. Je le recommande pour faire une maquette à faible coût, les maquettes d’esquisse (en phase de recherche architecturale). Pour un travail de maquette avec des “p’tits jeunes” (attention à l’utilisation du cutter) ou des maquettes en grand nombre.

4-2- Carton plume ou carton mousse !

Carton plume ou carton mousse
Carton plume ou carton mousse !

Du carton plume utilisé spécialement pour réaliser des maquettes d’architecture définitives ou de présentation. Appelé aussi carton mousse. Il s’agit d’une plaque de polystyrène entre deux feuilles de papier lavis épais. Sa composition lui confère sa légèreté et une excellente tenue dans le temps. Vendu par lot de plaques ou à l’unité, à différents formats (A4, A3, 50×65 cm ou plus) et différentes épaisseurs (3 mm / 5 mm / 10 mm). C’est le matériau de base du maquettisme d’architecture. Généralement de couleur blanche, il est aussi disponible en noir. Il faut avoir un cutter aux lames neuves pour faire de jolies découpes car le polystyrène a tendance à faire des bouloches. Et bien utiliser une colle spéciale car le solvant des autres colles fait fondre le polystyrène. C’est le matériau le plus cher dans la gamme proposée dans cette partie de l’article.

Bavures sur carton plume découpé avec une lame de cutter inappropriée
Bavures sur carton plume découpé avec une lame de cutter inappropriée !

4-3- Carton gris, carton blanc ou carton bois !

Il est aussi possible d’utiliser du carton gris, du carton blanc ou du carton bois (de couleur beige). Tout dépend de la finition souhaitée. Personnellement je trouve le carton gris trop “cheap”, le carton blanc trop brillant et salissant. En revanche je trouve le carton bois (beige) chaleureux et parfait pour représenter des murs extérieurs et des cloisons intérieures. Dimensions disponibles : 60×80 cm, 80×120 cm. Il y a peu d’épaisseurs disponibles : 0,75 mm / 1,5 mm / 2,4 mm / 3 mm. Pour des plaques plus épaisses il faut utiliser du carton plume. Plus il est épais et plus il est difficile de le couper car sa consistance est dense. Il faut s’y prendre à plusieurs reprises ce qui entraîne des risques de bavure.

Carton gris dense
Carton gris dense !
Carton blanc dense
Le carton blanc dense !
Carton bois !

4-4- Blocs de mousse cellulaire !

Ce matériau est un isolant thermique utilisé dans la construction, du polystyrène extrudé de couleur bleu clair, beige ou rose. Il porte aussi les noms des marques Roofmate, Airplac … Dimensions disponibles : 60×125 cm / 60×80 cm. Épaisseurs disponibles : 2 cm / 3 cm / 4 cm et jusqu’à 20 cm. Sa composition dense et son épaisseur font qu’il est souvent utilisé comme socle pour les maquette de grandes dimensions. Pour cet usage il est utilisé en faible épaisseur (2 cm / 3 cm / 4 cm / 5 cm).  Il est beaucoup moins cher dans les magasins de bricolage. Par contre il est rainuré sur les bords et il faut découper les rainures avant de l’utiliser en maquettisme.

Plaques de polystyrène extrudé, Roofmate, Airplac
Plaques de polystyrène extrudé, Roofmate, Airplac !

4-5- Les deux matériaux les plus utilisés du maquettiste en architecture !

En conclusion le carton plume semble être le mieux adapté à la construction d’une maquette d’architecture car ses épaisseurs jusqu’à 10 mm se rapprochent de l’épaisseur des murs d’un bâtiment à l’échelle 1/50° et 1/20°. Ensuite le carton ondulé est idéal pour réaliser une maquette de temps à autre, pour un seul projet ne demandant pas trop de précision. Ou si vous avez beaucoup de maquettes à construire. Il a l’avantage d’être gratuit et facilement disponible (on en trouve partout).

 

5- Matériaux de finition du maquettiste en architecture !

Une fois votre maquette construite ou en cours de construction, vous pouvez prévoir de l’habiller pour la rendre plus réaliste. Cela vous permet de mieux voir le résultat final de votre projet. On peut donner des impressions de matériaux de différentes manières. Il est possible de le faire à chacune des étapes du projet si cela peut vous aider à mieux visualiser les volumes. Mais attention à ne pas tomber dans le perfectionnisme du détail. Le rendu des matériaux est plus souvent utilisé pour une maquette de présentation, pour rendre un projet plus vendeur, plus séduisant.

Le liège !

Liège en rouleau ou en plaque de différentes épaisseurs donnant un aspect chaleureux à la maquette mais ne se rapprochant d’aucun matériau dans la réalité. Étant donné son prix je ne le conseille pas, sauf si vous voulez vous faire plaisir.

Le liège, un matériaux chaleureux mais peu réaliste et cher
Le liège, un matériaux chaleureux mais peu réaliste et cher !

Imprimer les matériaux de votre choix !

De nos jours nous avons presque tous à notre domicile une imprimante couleur. Alors pourquoi ne pas la mettre au service de notre activité de maquettiste ? Avec Internet il est possible de télécharger des images de tous types de matériau, de revêtement et de surface. Bois, béton, pierre apparente, métal. Parquet, carrelage, moquette, tapisserie. Pelouse, tuiles, gravier. Il suffit ensuite de les imprimer, de les découper aux bonnes dimensions et de les coller sur les parois de votre maquette. Je vous en présenterai toutes les possibilités dans mes prochains articles. Si cela vous amuse vous pouvez aussi découper dans des magazines des aplats de matériaux et les coller sur votre maquette. Les enfants adorent faire ce genre d’exercice.

Les films plastiques transparents !

On appelle aussi ces films plastiques des “rhodoïdes”. Il sont utilisés pour représenter les vitrages des maquettes. On trouve des transparents de différentes couleurs. Soit en vente en magasin par lot de feuilles au format A4. Soit en récupérant les plastiques rigides des emballages d’objet ou de produit alimentaire.

Le rhodoïde ou film plastique transparent
Le rhodoïde ou film plastique transparent !

Le balsa !

C’est un bois très léger. Il est disponible sous forme de petites planches de 10 cm de large par 1 m de long et à différentes épaisseurs (1 / 1,5 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 / 8 et 10 mm). Ainsi que sous forme de baguettes de 1 m de long, ronde, carrée ou rectangulaire. Ce format est très pratique pour représenter des poteaux, des poutres, des structures en bois ou en métal (une fois peint), des charpentes.

Planchettes et baguettes de balsa
Planchettes et baguettes de balsa !

6- Les plans, coupes et élévations des constructions !

Sans oublier bien sûr les plans de la construction dont vous devez réaliser la maquette. J’entends par “plans”, les plans de tous les niveaux, les élévations de toutes les façades et les différentes coupes donnant les informations de hauteur. Voici ci-dessous les plans d’état des lieux que j’ai utilisés pour construire une maquette d’architecture pour mon blog.

Plans d'un appartement dont j'ai fait la maquette
Plans d’un appartement dont j’ai fait la maquette !

7- Choix de l’échelle des plans et de la maquette !

Pour travailler sur la maquette d’un appartement, il est possible d’utiliser deux échelles. Le 1/50° (1 cm représente 50 cm) pour faire de petites maquettes et pour travailler sur de grands bâtiments. Et le 1/20° (1 cm représente 20 cm) pour travailler sur de petits appartements et dans le détail. Avec cette dernière échelle, la maquette est plus grande qu’au 1/50°. Et il est plus facile de visualiser les volumes de l’architecture existante ou projetée et d’en faire des photos pour se figurer les perspectives.

 

8- Les indispensables du matériel de maquettiste en architecture !

Voici le top 6 du matériel et du seul matériau à avoir pour commencer une maquette d’architecture avec moins de 10 euros en poche :

  • Un crayon de papier pour dessiner les parois de la construction.
  • Un cutter pour découper le carton.
  • Une règle métallique pour découper au cutter sans abîmer votre règle.
  • Une feuille de carton épais non ondulé de 2 ou 3 mm d’épaisseur en guise de planche à découper.
  • Du carton ondulé (récupéré) pour représenter les parois de la construction en maquette.
  • Un tube de colle pour assembler les parties de la maquette.

Avec juste ces quelques fournitures il est possible de créer des maquettes incroyables. La seule limite est finalement notre créativité.

 

Prêt à construire votre maquette ?

Avec ma liste du matériel de maquettiste en architecture vous voilà prêt à construire la maquette de votre appartement optimal. J’espère que cet article vous aura été ou vous sera utile. Si c’est le cas, merci de le liker et de le partager. Et pour ne rien manquer, abonnez-vous à L’appartement optimal. Je vous souhaite une bonne journée et vous dis à la semaine prochaine dans un nouvel article !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.